top of page

Infos & opinions

  • Photo du rédacteurVirginie Sanchez

Étude Interface Tourism : impacts sur les événements B2B du Covid-19

Alors que le secteur du tourisme se remet progressivement des effets de la crise du Covid-19, « une question cruciale émerge : quel est leur impact sur la participation aux événements B2B organisés en France ? Interface Tourism a enquêté auprès des professionnels du tourisme en France pour comprendre leurs perceptions et les principales motivations à participer à un évènement B2B tel que les workshops, webinaires ou roadshows. Cette enquête, menée en mars 2024, a ciblé les professionnels du tourisme loisirs à travers toute la France métropolitaine.

  • Post-Covid : une charge de travail plus importante sans impact sur la participation aux événements B2B

Après plusieurs années marquées par la crise, les professionnels du secteur ont fait face à des défis sans précédent. Dans ce contexte, un professionnel sur deux déclare avoir aujourd’hui une charge de travail plus importante qu'avant la crise. Malgré ces obstacles, leur intérêt pour les événements B2B demeure élevé. En effet, pour ces professionnels, les événements représentent bien plus qu'une simple opportunité de networking. Ils voient en ces occasions des moments privilégiés pour se former, découvrir de nouvelles tendances et proposer des nouveautés à leurs clients. Cette volonté de rester informés et à la pointe de leur secteur se reflète dans les chiffres : 68% d’entre eux affirment participer à autant d’événements B2B qu’avant la crise.

  • Les meilleurs pratiques pour inviter les professionnels aux événements B2B

Face à la multitude de moyens de communication, ce sont toujours les méthodes traditionnelles qui demeurent les plus persuasives pour encourager les professionnels à s’inscrire aux événements B2B. Les professionnels préfèrent les invitations directes et personnalisées, par email ou par téléphone, qu'elles proviennent de l'organisateur ou d'un commercial TO, pour confirmer leur participation aux événements. En revanche, les invitations diffusées via des publicités, les réseaux sociaux ou les programmes de fidélité et de récompenses ne suscitent pas autant d'intérêt chez les professionnels. Ces méthodes semblent moins efficaces pour les inciter à confirmer leur participation aux événements B2B.

  • Les professionnels du tourisme sont en quête d'inspiration, de nouveautés et d’opportunités de networking, de préférence lors d'événements organisés en soirée.

Une large majorité des professionnels (73%) préfèrent assister à des événements organisés en soirée plutôt que pendant la journée. Cette préférence s'explique par le fait que les soirées offrent un cadre plus décontracté et convivial, propice aux échanges informels et à la découverte de nouveaux produits. De plus, la disponibilité après les heures de travail permet aux participants de se concentrer pleinement sur les discussions et les présentations. Quant aux motivations des professionnels pour participer à ces événements, elles sont diverses et reflètent les multiples facettes de leur travail. En effet, la principale raison de leur présence est la recherche de nouvelles idées, de nouveaux produits ou la découverte de nouvelles destinations qui pourraient enrichir leur offre et satisfaire les attentes de leur clientèle. De plus, ces rencontres leur permettent de maintenir des relations solides avec leurs partenaires commerciaux et de renforcer leur réseau professionnel. Lorsqu'il s'agit du contenu et de l'organisation des événements, plusieurs éléments sont pris en compte par les professionnels. Tout d'abord, la possibilité de rencontrer un grand nombre de prestataires en une seule fois est particulièrement appréciée, car elle permet d'optimiser leur temps et leurs ressources. Ensuite, les événements qui se démarquent par leur originalité et leur caractère innovant captent davantage leur attention et suscitent leur intérêt. Enfin, les événements en petit comité et la présence d’intervenants de qualité permettent de favoriser les échanges et les interactions constructives entre les participants. Néanmoins, il y a d'autres éléments à considérer : les événements qui attirent trop de monde et qui offrent peu d'opportunités d'interaction, ainsi que ceux qui présentent un contenu dense et peu engageant, sont moins bien perçus par les professionnels. Enfin, les absences non justifiées lors des événements représentent un défi à surmonter. De plus en plus de professionnels s'inscrivent à des événements mais ne viennent pas, ce qui pousse les organisateurs à envisager des mesures incitatives pour assurer la présence des participants. Cependant, l'introduction de sanctions, telles que des frais ou pénalités en cas de no-show, suscite des réticences parmi les professionnels. En effet, plus de la moitié d'entre eux (54%) affirment que de telles mesures les dissuaderaient de s'inscrire à des événements à l'avenir. »

 


Source : Interface Tourism

Comments


bottom of page