Un chiffre : 4 300

La probabilité d’être infecté par la Covid-19 sur un vol court-courrier est de 1 sur 4 300.

Si le siège du milieu est laissé inoccupé, le chiffre se transforme à 1 sur 7 700.

En effet, d’après M. Jean-Brice Dumont, Directeur de l’ingénierie chez « Airbus », le froid qui envahit l’habitacle à bord d’un avion est la meilleure garantie contre la maladie. Les systèmes de ventilation des avions garantissent l’éradication des microbes et des virus.

De plus, plusieurs études scientifiques, ont démontré la faible transmission du virus en vol : si un « patient zéro » (1er cas connu dans une épidémie) est à bord d’un vol, le risque d’infection est compris entre 0 et 1% pour la grande majorité des passagers, à l’exclusion de ceux qui sont sur la même rangée que le passager infecté.

Enfin, une étude récente des Centers for Disease Control (CDC) des États-Unis indique que la partie la plus contagieuse de l’avion serait les toilettes, espace réduit dans lequel la plupart des passagers ôte le masque.