Infos & opinions

  • Virginie Sanchez

Covid-19 et destinations

- CANADA : depuis le 19 juillet 2022, « les tests aléatoires de dépistage obligatoire reprendront pour les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés qui arrivent au Canada par avion dans les quatre principaux aéroports canadiens, soit Vancouver, Calgary, Montréal et Toronto. Pour être considérés comme voyageurs entièrement vaccinés entrant au Canada, les voyageurs doivent avoir reçu une série primaire d'un vaccin anticovidique accepté pour les voyages par le gouvernement du Canada au moins 14 jours civils avant l'entrée au Canada. Tous les tests de dépistage de la COVID-19 pour les voyageurs par voie aérienne, tant les voyageurs considérés comme entièrement vaccinés que les voyageurs partiellement ou non vaccinés, seront effectués à l'extérieur des aéroports, soit lors d'un rendez-vous en personne dans certains emplacements (magasins ou pharmacies) de fournisseurs de tests, soit lors d'un rendez-vous virtuel pour un test d'autodépistage. Les voyageurs qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, à moins qu'ils n'en soient exemptés, doivent continuer à effectuer un test de dépistage au jour 1 et au jour 8 de leur quarantaine obligatoire de 14 jours. Le fait de déplacer les tests de dépistage à l'extérieur des aéroports appuiera le dépistage des voyageurs arrivant par voie aérienne tout en permettant de surveiller les nouveaux variants préoccupants ou les changements de la situation épidémiologique et d'y réagir rapidement. Les tests aléatoires de dépistage obligatoire se poursuivent aux points d'entrée terrestres, sans changement ».

- HONG KONG (Chine) : suspension des interdictions de vol qui frappaient les compagnies aériennes. Cependant, 7 jours de quarantaine doivent toujours être respectés dans des hôtels dédiés.

- ÎLE MAURICE : suppression du test antigénique à l’arrivée pour les voyageurs vaccinés et non-vaccinés Covid-19.

- MALTE : dès le 25 juillet 2022, plus aucun test ne sera requis pour l’entrée sur le territoire de Malte, y compris pour les personnes ne disposant pas d’un certificat de vaccination ou de guérison valide. Aussi, le port du masque n’est plus obligatoire dans l’espace public, sauf dans les établissements de santé. Les lieux recevant du public, comme les commerces, peuvent toutefois demander à leurs clients de porter un masque.



27 vues0 commentaire